Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

RANA

Echange - Solidarité - Fraternité

Accueil «   Qui sommes nous ? «   Actualité «   Sujet de discussion: Point sur la situation alimentaire au Niger «  

Point sur la situation alimentaire au Niger

Précédent / Index

La vie des familles, déjà compliquée en temps normal devient chaque jour plus difficile. Augmentation de 23% du riz, de 21% du mil, de 67% du maïs, 20% des pâtes, la viande de mouton de 60% (lire la suite de l'article)

Les médias ont largement parlé des problèmes liés à l’augmentation des prix des produits agricoles à la fois en Europe, mais de façon encore plus aigue dans les pays du Tiers Monde.

Bien entendu, le Niger comme les autres est touché par cette hausse importante des prix.

Ainsi la vie des familles, déjà compliquée en temps normal devient chaque jour plus difficile.

Grâce à notre association jumelle « Hasken Rana » qui relève régulièrement les prix des denrées alimentaires à Zinder, nous pouvons donc déterminer que, depuis un an, les hausses des denrées alimentaires de base sont les suivantes :

  • Le sac de riz de 50 kg est passé de 15 000 Francs cfa (22, 80 euros) à 18 500 Francs cfa (28,20 euros) soit une augmentation de 23%
  • Le sac de mil de 40 mesures (environ 80 kg) est passé de 14 000 Francs cfa (21,30 euros) à 17 000 Francs cfa (26 euros) soit une augmentation de 21%
  • Le sac de maïs de 40 mesures est passé de 12 000 Francs cfa (18, 30 euros) à 20 000 Francs cfa (30,40 euros) soit une augmentation de 67%
  • Pour les produits importés tels que les pâtes on note une hausse de 20%.
  • Enfin, pour la viande de mouton on constate qu’une bête qui était vendu 25 000 Francs cfa (38 euros) l’est maintenant à 40 000 Francs cfa (60 euros) en hausse de 60%

Ces quelques chiffres sont très significatifs et ne peuvent que conduirent à de graves crises.

En effet, le salaire moyen au Niger est d’environ 40 000 francs cfa (60 euros) et il n’est pas rare qu’une famille compte 10 à 30 personnes vivant de ce seul revenu.

Pourtant, il faut noter que le gouvernement nigérien a fait d’importants efforts en supprimant différentes taxes et en prenant en compte les problèmes de la population.

De même, les élus locaux et la société civile (associations locales, ONG nigériennes et internationales..) se mobilisent pour tenter d’atténuer les difficultés actuelles et à venir.

Par contre, malgré de nombreux effets d’annonces qui laissent croire que le continent africain est toujours plus soutenu, nous notons en fait une baisse de l’aide de la France et de l’Europe.

En ce qui concerne RANA et Hasken Rana nous avons, depuis la précédente crise alimentaire (2005), pris des initiatives en créant :

  • 3 banques céréalières (Zinder et villages proches) où sont stockées 15 tonnes de céréales (Plus d'information: Banques céréalières)
  • un jardin communautaire de 3 hectares clôturés et irrigués à Baou (120 km à l’Est)
  • des formations à l’économie sociale et familiale (Plus d'information: Formation pour adultes)
  • une centaine de micro crédits pour mettre en place des activités génératrices de revenus (AGR) (Plus d'information: Micro crédits)
  • un atelier de conserverie artisanal (le premier à Zinder) (Plus d'information: Conserverie artisanale)

Bien entendu, nous restons conscients de la modestie de nos actions en regard des problèmes posés, mais nous pensons, malgré tout, qu’elles vont dans le bon sens puisque favorisant, autant que possible, l’autonomie des populations concernées.

Aujourd’hui, nous nous adressons à vous pour connaître vos réflexions, vos avis et vos suggestions pour nous aider dans notre lutte contre cette crise alimentaire, que vous pouvez poster sur notre site : www.rananiger.info sur lequel vous trouverez des précisions sur nos projets et nos partenaires.

Vous pouvez aussi répondre directement. Réagissez à cet article, ajoutez vos commentaires, vos remarques... Pour réagir: Suivez ce lien

Votre soutien peut être financier, mais aussi prendre d’autres formes :

  • organisation de soirées de soutien
  • parrainage par des personnalités connues : artistes, écrivains, sportifs, élus…
  • partenariat avec des entreprises
  • financement par des fondations
  • et toutes idées et pistes à explorer que vous pourriez nous faire connaître.

Nous comptons sur vous à la fois pour ouvrir un débat d’idées et pour nous apporter des solutions concrètes à ce qu’on a qualifié de « tsunami » silencieux.

Seul un effort important pourra endiguer ce raz de marée pour que le nombre de victimes qu’il laisse derrière lui soit le plus limité possible.

Vous pouvez aussi répondre directement. Réagissez à cet article, ajoutez vos commentaires, vos remarques... Pour réagir: Suivez ce lien

D’AVANCE MERCI A TOUS

Le bureau de l’Association RANA

associationrana@yahoo.fr

 

Pour réagir: Suivez ce lien

Commentaires

Patrick LECADET - le 17 mai 2008

Nous attendons avec impatience vos réactions, vos commentaires, vos idées, vos propositions et/ou vos compléments d'informations à cet article.

Postez vos commentaires en utilisant cette option

Au plaisir de vous lire, de la part du bureau de l’Association RANA


Précédent / Index

Outils
* Ajouter un commentaire
Qui sommes nous ? »
Voir aussi
Surveiller
Fichiers récents
Commentaires récents
Partager
* Inviter des participants
* Partager sur Facebook
* Partager sur Twitter
* Partager sur LinkedIn
* Référencer cette page
* Sauver en PDF
* Copier dans MS-Word
* Imprimer cette page
Suivez l'actualité de RANA sur Twitter ou sur Facebook ou sur FriendFeed